Les compagnies aériennes chinoises, China Airlines en tête, ont annoncé mercredi des pertes de plusieurs milliards de dollars pour l’année 2020, marquée par la pandémie de Covid-19 et les restrictions de déplacements dans le monde entier. China Southern Airlines, la plus grosse compagnie en terme de passagers transportés, a fait état d’une perte de 10,8 milliards de yuans (1,65 milliard USD; 1,40 milliards d’euros) pour l’an dernier, malgré une reprise progressive du trafic aérien en Chine en cours d’année.

“Avec les campagnes de vaccination, les restrictions de voyage dans différents pays vont progressivement être levées”, a relevé China Southern Airlines dans un communiqué. Mais “l’incertitude demeure élevée quant à la reprise de la demande de transport aérien”, a-t-elle ajouté. Air China a pour sa part achevé son exercice 2020 avec une perte de 14,4 milliards de yuans (2,2 mds USD; 1,87 md EUR) et China Eastern Airlines de 11,8 milliards de yuans (1,8 md USD,; 1,53 md EUR). Les pertes des compagnies chinoises ont toutefois été atténuées par le maintien de vols en Chine, le pays ayant réussi à garder la flambée épidémique de Covid sous contrôle.

En 2020, le trafic aérien mondial s’est effondré et les compagnies ont perdu 510 milliards de dollars de chiffre d’affaires, avait indiqué en février l’Association internationale du transport aérien (Iata). Cette année, le trafic aérien ne devrait représenter qu’entre 33% et 38% de ce qu’il était en 2019, selon l’Iata qui espère une “forte reprise” au second semestre à la faveur du déploiement des vaccins.

Door админ

Geef een reactie

Je e-mailadres zal niet getoond worden. Verplichte velden zijn gemarkeerd met *